M’enregistrer    Connexion    Forums    FAQ

Vous voulez acheter une voiture ? Vous ne savez pas quelle voiture choisir ? Vous avez besoin d'une analyse spécifique de vos besoins afin d'optimiser l'investissement que la voiture représente ?


La toute nouvelle application Android "Trouve Ma SuperAuto.fr" vous aide à faire votre choix.

SuperAuto.fr » Index du forum » Sécurité routière » Causes des accidentes




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Responsabilité versus état d'ivresse
 Message Posté: Lun Avr 12, 2010 2:14 pm 
Hors ligne
Membre confirmé

Inscription: Lun Fév 02, 2009 11:05 pm
Messages: 111
Bonjour,

Est-ce que l’on peut considérer « responsable » une personne en état d’ivresse ?

Quand une personne prend un verre, elle est responsable de son geste. Quand elle prend le 2ème, est-ce qu’elle est un peu moins responsable d’avoir pris ce 2ème verre ? Mais pour le 3ème ?

Maintenant, remplaçons ce nème verre par un autre acte (agresser quelqu’un, prendre le volant etc), comment voyez-vous la responsabilité dans ce cas ?

Bonne réflexion,

valica


Haut 
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Responsabilité versus état d'ivresse
 Message Posté: Mer Avr 14, 2010 9:54 am 
Hors ligne
Membre confirmé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 24, 2009 7:17 am
Messages: 382
Localisation: France
Bonjour,

Une personne qui a bu est vue par les autres "un peu moins responsable". Par example on ne peut pas confier des tâches riquées à une personne qui a bu.
"Boire" présente deux facettes:
- boire un peu mais régulièrement (genre un ou deux verres "à table") et à moyen terme cela donne de l'alcoolisme.
- boire beaucoup et dans ce cas l'état d'ivresse s'installe rapidement.

Dans les deux cas mentionnés la personne ne peut pas faire de tâches risquées.

Dans le cadre des accidents produits par des personnes ayant bu les deux cas mentionnés sont les causes les plus fréquentes.

Afin de réduire le nombre de tués sur les routes il est nécessaire de faire une 1ère étape et de passer à TAUX ZERO :!: .


Bonne journée,

_________________
Cordialement,

meca "de chez" SuperAuto.fr


Haut 
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Responsabilité versus état d'ivresse
 Message Posté: Mer Avr 14, 2010 9:13 pm 
Hors ligne
Membre confirmé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 24, 2009 7:17 am
Messages: 382
Localisation: France
Je suis d'accord avec ce que j'ai discuté avec Christo.
C'est dommage que c'était in MP. Si Christo voudrait bien, je le prie de présenter son point de vue.

Entre temps je voudrais savoir votre avis concernant le contrôle d'alcoolémie sur la route. Trouvez-vous cela efficace? Est-ce que vous considérez que ce genre de contrôles aident à réduire le nombre de tués de la route?

Cordialement,

_________________
Cordialement,

meca "de chez" SuperAuto.fr


Haut 
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Responsabilité versus état d'ivresse
 Message Posté: Mar Mai 18, 2010 11:18 pm 
Hors ligne
Membre confirmé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 24, 2009 7:17 am
Messages: 382
Localisation: France
Bonsoir,

J'ai réfléchi à ce que vous dites Christo... Oui, je suis d'accord que le plus gros problème (et d'ailleurs peut-être le seul qui produit des conséquences (des catastrophes) est représenté par ceux qui boivent déraisonné quelque soit l'alcoolémie tolérée.

Comment comptabiliser cette catégorie des gens? Peut-on parler d'un % faisant partie de cette catégorie? Si oui, quel serait-il ce pourcentage?

Ensuite, s'il n'y a pas de lois qui peuvent avoir un impact sur cette catégorie des gens alors pensez-vous que une prévention pro-active (genre la voiture qui ne démarre pas) pourrait représenter une solution plus efficace?

Cordialement,

meca

_________________
Cordialement,

meca "de chez" SuperAuto.fr


Haut 
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Responsabilité versus état d'ivresse
 Message Posté: Dim Juin 27, 2010 7:58 am 
Hors ligne
Membre confirmé

Inscription: Lun Fév 02, 2009 11:05 pm
Messages: 111
Bonjour,

Est-ce que vous faites confiance à une personne qui a bu?

Prenons un exemple: vous êtes à un point A et devez vous rendre à un point B à (disons) 30km pour être là dans une heure.

Cas A: Vous regardez sur mappy le temps du trajet et (si pas de GPS) vous imprimez le plan. Vous préparez votre départ et vous partez 1h avant pour être au point de RdV sans soucis.

Cas B: Vous êtes fatigué (après travail etc) et vous ne vous sentez pas en état de conduire les 30 km aller (rester le temps du RdV et ensuite retour 30 km... Plusieurs options sont possibles: vous vous reposez un peu et prenez un café avant le départ, vous annulez le RdV, vous vous arrangez pour vous faire accompagner etc

Cas C: Vous êtes à table avec des copains et en regardant la montre vous voyez qu'il y a encore du temps (3h en avant). A table vous prenez un verre et ensuite encore un car la discussion est longue. Le diner se rallonge et comme vous êtes déjà après deux verres vous prenez encore un voir deux. Plus tard, vous constatez que il ne vous reste plus une heure avant le RdV. Du fait que les quatre verres ont commencé agir sur vous donc vos facultés ont bien diminué, vous ne vous rendez même pas compte du risque d'aller à ce rendez-vous. Vous êtes sous l'influence des quatre verres au moment où vous avez l'idée fixée qu'il y a un RdV à telle heure, que votre idée était d'aller en voiture sans être dans les facultés suffisantes à réanalyser la situation. A ce point êtes vous responsable de vos décisions vu que vous n'êtes pas en état de les prendre tout seul(e)? Oui, vous êtes responsable car c'est uniquement vous qui savez que vous allez prendre la route pour 30 km. Les autre ne peuvent pas voir ce qui est en train de se passer et vous non plus car ivre.

Quoi faire maintenant? Qui peut intervenir au moment opportun afin d'arrêter une catastrophe qui très probablement va se produire?

Ce qui reste dans la tête de quelqu'un qui pour x raison perde "temporairement" ses facultés (alcool, drogue) c'est tout ce qui était décidé / connu avant: arriver au RdV, payer le restaurant avant de partir, reconnaître les personnes connues dans la rue etc. Dans notre cas, ce qui était décidé est également le fait de se rendre au RdV en voiture... Et voilà le problème!

Quoi faire?

Un facteur permanent doit s'opposer à ce que l'on arrive dans cette situation!

Quoi?


Haut 
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Responsabilité versus état d'ivresse
 Message Posté: Lun Juin 28, 2010 7:58 am 
Hors ligne
SuperAuto expert

Inscription: Dim Juin 27, 2010 10:41 am
Messages: 155
valica a écrit:
Bonjour,

Est-ce que l’on peut considérer « responsable » une personne en état d’ivresse ?

Quand une personne prend un verre, elle est responsable de son geste. Quand elle prend le 2ème, est-ce qu’elle est un peu moins responsable d’avoir pris ce 2ème verre ? Mais pour le 3ème ?

Maintenant, remplaçons ce nème verre par un autre acte (agresser quelqu’un, prendre le volant etc), comment voyez-vous la responsabilité dans ce cas ?

Bonne réflexion,

valica


Bonjour,

L'acte de boire n'est pas un acte anodin. La seule boisson indispensable à la vie est l'eau. Il est vrai que, selon le poids, la corpulence, l'acoutumance, etc, chaque conducteur réagit différemment à la quantité d'alcool pur qu'il a absorbé. De ce fait, le législateur a dû instaurer une limite pour tous ceux qui veulent prendre le volant ou le guidon. C'est, maxi, 0,49 gramme par litre de sang (vérification par une prise de sang) ou 0,24 milligramme par litre d'air expiré (vérification à l'éthylomètre). A partir de ces seuils, on est en infraction contraventionnelle de 4e classe jusqu'à 0,79 g/l de sang ou 0,39 mg/l d'air. Dès 0,80 g/l de sang ou 0,40 mg/l d'air, on passe dans l'aloccolémie délictuelle. Tout le reste est discussion dans le vide.

Pour avoir une petite idée approximative, en prenant 1/4 de vin rouge en mangeant, je fais le calcul suivant :
vin à 12 ° c'est 12 cl d'alcool pur pour 1 litre de vin, soit 3 cl d'alcool pur dans mon 1/4 de vin. Comme l'alcool pur a une densité de 0,79, il suffit de multiplier les 3 cl par 0,79 et j'obtiens 2,37 grammes en tout. Ce résultat divisé par 7, le nombre moyen de litre de sang dans l'organisme de l'homme, et nous trouvons 0,33 gramme par litre de sang.

Il faut savoir plusieurs choses :
1 - que les doses d'apéritif-maison sont toujours plus volumineuses que les doses au café du coin ou au restaurant où, là, elles sont fixes,
2 - que le corps humain brûle, environ, 0,15 gramme d'alcool par heure et c'est donc peu,
3 - qu'un éthylotest n'est là que pour donner un test et non une mesure et c'est l'éthylomètre qui va donner une mesure précise (dans éthylotest il y a test, et dans éthylomètre, il y a mètre, du grec metros, la mesure),
4 - que les FDO et la justice ne prennent jamais en compte les effets sur le conducteur, savoir si celui-ci tient ou non l'alcool mais uniquement si la mesure est dépassée ou non, donc, peu importe si le conducteur se sent "en état de prendre le volant". Combien de ces jeunes qui, en sortant de boîte de nuit au petit matin, pensaient "être en état de conduire" et se sont tués sur le chemin du retour ?
5 - que les contrôles inopinés peuvent avoir lieu n'importe où et n'importe quand et qu'un conducteur contrôlé positif perdra 6 points, quelque soit la classification de son alcoolémie, dès 0,50 g/litre de sang ou 0,25 mg/l d'air expiré, sans compter les autres sanctions.

Voilà mon analyse, analyse uniquement juridique, bien entendu.


Dernière édition par Tisuisse1 le Mar Juin 29, 2010 8:06 am, édité 1 fois.

Haut 
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Responsabilité versus état d'ivresse
 Message Posté: Lun Juin 28, 2010 11:36 pm 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Déc 29, 2008 11:13 am
Messages: 84
Super analyse de l'alcoolémie! Bravo!

Je sais que je ne suis pas un cas typique mais si je bois 1/4 de vin je ne pourrais plus arriver jusqu'à la voiture (mise a part le cas où je bois le vin directement au volant). Donc pour moi, il n'y a vraiment aucune chance que je conduise bourré (il n'y a pas de dose en restaurant pour moi et je n'aime pas laisser le verre plein non plus :lol:
Mais un verre de jus de non-alcool ne me suffit pas du tout :!:

Est-ce que le volume de sang d'un adulte n'est pas plutôt vers 5 litres? Cela peut changer les seuils dans votre calcul.

Bonne soirée,

webmaster@SuperAuto.fr


Haut 
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Responsabilité versus état d'ivresse
 Message Posté: Mar Juin 29, 2010 8:04 am 
Hors ligne
SuperAuto expert

Inscription: Dim Juin 27, 2010 10:41 am
Messages: 155
Nous apprenions à l'école, dans les années 1950, que le volume de sans du corps humain était de 5 litres, effectivement. Depuis, cette notion nous est restée. Or, à cette époque, la taille d'un adulte était, au maximum, 1,75 m pour un poids de 70 à 80 kg, du moins chez les hommes ; le femmes étaient plus petites et plus lègères. Les études médicales depuis ont montré que l'humain avais pris des cm en plus et des kg en surplus. Le volume moyen du sang a, lui aussi, augmenté et il est passé, toujours en moyenne, à 6 litres litres pour les femmes et à 7 litres pour les hommes.

Si, dans mon exemple précédent, je divise mes 2,37 g d'alcool pur par 5 au lieu de 7, j'obtiens 0,47 g par litre de sang, donc un résultat supérieur à la division par 7.

Dans la répression contre les risques de la conduite sous l'emprise de l'alcool, le législateur n'a pas tenu compte des "effets" personnels que l'alcool peut avoir sur tel ou tel type d'individu. Il s'est borné à chiffrer la quantité d'alcool sans se préoccuper si la personne est, ou non, capable de conduire. Il y a donc un seuil fatidique, le même pour tous, à ne pas atteindre et, à plus forte raison, à ne pas dépasser. C'est une simple logique d'équité purement mathématique.


Dernière édition par Tisuisse1 le Mar Juin 29, 2010 11:23 pm, édité 1 fois.

Haut 
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Responsabilité versus état d'ivresse
 Message Posté: Mar Juin 29, 2010 11:04 pm 
Hors ligne
Membre confirmé

Inscription: Lun Fév 02, 2009 11:05 pm
Messages: 111
Les filtres de contrôle de l’alcoolémie sont assez difficiles à mettre en œuvre car cela signifie que tout le trafic est coupé et le risque d’embouteillage est très important. Le contrôle basique fait par hasard par les agents ne peut pas couvrir non plus les cas de dépassement de l’alcoolémie.
Les personnes ayant bu n’ont plus toutes leurs facultés et on ne peut donc pas compter sur eux qu’ils ne prennent pas la voiture après avoir bu.
Comment faire alors ou mieux, quelle solution l’Etat peut avoir afin d’agir sur ces individus potentiellement dangereux ?

Bonne soirée,

valica

P.S. Bravo Tisuisse1 pour ta participation :D


Haut 
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Responsabilité versus état d'ivresse
 Message Posté: Mar Juin 29, 2010 11:25 pm 
Hors ligne
SuperAuto expert

Inscription: Dim Juin 27, 2010 10:41 am
Messages: 155
Aucune, on ne peut pas mettre un représentant des FDO derrière chaque conducteur. Il appartient à tous de prendre ses responsabilités mais en cas de manquement, les conséquences seront très sévères pour celui qui ne suit pas les préceptes de prudence.


Haut 
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

SuperAuto.fr » Index du forum » Sécurité routière » Causes des accidentes


 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO