Voiture qui produit son carburant : fiction ou réalité?



Le journal Science (http://www.sciencemag.org/journals/) nous fait part de la découverte faite par Jonas Peters (California Insitute of Technology) : convertir le monoxyde de carbone en propane.


Des journaux français montrent l’opportunité de l’application de cette découverte dans le domaine de l’automobile : « La voiture qui produisait sont propre carburant ».



La conversion du monoxyde de carbone en propane est faite en utilisant une enzyme issue du soja. Le propane, une fois crée, sera utilisé comme carburant pour la voiture (GPL).

Questions que l’on se pose relatives à la réalisation d’un tel véhicule:

Cahier de charges convertisseur:

Le soja (présent sous le capot) aide à transformer le monoxyde de carbone en propane. Le propane doit être compressé (liquéfié) pour arriver au GPL. Le dispositif réalisant ces deux tâches aura un cahier des charges assez complexe : taille, sécurité etc. (Ce dispositif est à rajouter à une voiture GPL sans que le coffre soit occupé encore plus).


Où trouver le monoxyde de carbone?

Le monoxyde carbone n’est pas l’un des gaz prédominant dans l’échappement d’une voiture. Pour les voitures essence, le monoxyde de carbone peut être présent dans le gaz d’échappement et sa présence est « chassée » par les Contrôles Techniques. Donc il n’est pas indiqué de compter sur la production autonome du monoxyde de carbone.


Perpetuum mobile?

Comme le « perpetuum mobile » n’existe pas, tout revient à une question énergétique dans un 1er instant. L’automobile a besoin d’une certaine quantité d’énergie pour se déplacer sur une distance donnée. L’apport de cette énergie doit venir de quelque part. Le seul apport vu dans ce concept est le soja. Ce donc le soja qui devrait générer l’énergie nécessaire au fonctionnement de la voiture. Est-ce que le volume de soja générant l’énergie requise restera acceptable pour l’application dans le domaine de l’automobile?


Autre type d’énergie?

Comme il n’y a jamais des fumés sans feu, quel autre type d’énergie est requis par le convertisseur CO – propane?


Culture de soja versus écosystème

Est-ce que l’agriculture mondiale d’aujourd’hui est prête à produire des récoltes importantes de soja sans pour autant défricher les forêts et sans affecter d’une manière négative la qualité de l’environnement et l’écosystème?

Même si l’industrie automobile a encore des solutions à trouver avant d’être en mesure à exploiter cette découverte, M Jonas Peters mérite des chaleureuses félicitations pour sa réussite!


meca SuperAuto.fr

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Sujet:
Commentaire: