Dissuader les excès de vitesse



SuperAuto.fr vous présente le premier lot de mesures qui ont pour but l’amélioration de la sécurité routière à travers le contrôle de la vitesse.

Les mesures présentées ont plusieurs sources :

  • Propositions faites par les participants superauto.fr (remerciements à eux).
  • Mesures prévues lors du CISR du mois de mai 2011.

Voici la liste de mesures proposées et analysées :


Dissuader l’excès vitesse

  • A1.1) Supprimer la publication des positions des radars (l'Etat jouait la transparence par rapport aux positions des radars).
  • A1.2) Supprimer les panneaux annonçant les radars fixes automatiques.
  • A1.3) Interdire les avertisseurs de radar.
  • A1.4) Poursuivre le développement des nouveaux radars / déplacer des radars existants.
  • A1.5) Rajouter des boîtes radar vides potentiellement raccordables à l’infrastructure.
  • A1.6) Renforcer la sanction en cas de grand excès de vitesse.

Mesures A1.1, A1.2 et A1.3

A voir : Rôle des radars.

L’inconnu concernant la position des radars et les nouveaux radars installés vont avoir un effet dissuasif et vont diminuer le freinage avant radar et l'accélération après radar. Le changement de vitesse est le facteur déclencheur des bouchons une fois que le débit de voitures a dépassé le seuil critique par segment de route (deux voies, trois voies etc). Après une potentielle hausse du nombre d’accidents légers, une tendance à la baisse va s’installer doucement.

Morale : les gens doivent respecter la vitesse et ceci non-seulement pour ne pas se faire prendre.

Le but : réduire le nombre d’accidents mortels (le nombre des tués de la route).

Efficacité estimée (note sur 10) :

  • agglomération urbaine : 8/10
  • routes : 7/10
  • autoroutes : 4/10

Coût de mise en service (note sur 10) :

  • Supprimer les positions des radars (déjà fait, la carte des radars n'est plus disponible sur le de la Sécurité Routière : 0/10
  • Supprimer les panneaux : 2/10
  • Interdire les avertisseurs de radars : 2/10 (mise en place du contrôle adéquat et formations / équipement associées).

Risque de perte d’efficacité des ces mesures : les positions actuelles seront préservées dans des cartographies qui passeront en cachette sur des systèmes « d’aide à la conduite » voir des GPS. Les position des nouveaux radars seront peu à peu connues et renseignées par « la communauté » dans ces mêmes cartographies. Il serait alors facilement possible de faire ressortir une indication « codée » genre : « risque d’accident » ou « freiner, risque d’embouteillage » etc.

Moyens de contrôle : assez difficile car les forces de l’ordre doivent confisquer l’appareil afin de faire une expertise (ce qui implique du temps et donc du coût). Il reste néanmoins efficace car il est utile de savoir que le contrôle peut à tout moment se produire (surtout il est facile pour les forces de l’ordre d’observer le freinage avant le radar).


A1.4 : Poursuivre le développement des nouveaux radars / déplacer des radars existants.

Lors du CISR du 11 mai 2011, il a été décidé de continuer le déploiement des radars dans les zones accidentogènes.

Cela aura comme effet une réduction notable du nombre d’accidents dans les zones à risque. De plus, comme les nouvelles générations des radars arrivent, tout un ensemble d’infractions sera détectées (pas seulement la vitesse).

 

Le but : réduire le nombre d’accidents mortels (le nombre des tués de la route).

Efficacité estimée (note sur 10) : 7/10

Coût de mise en service (note sur 10) : 4/10 linéaire par rapport au coût des radars déjà installés.

Risque de perte d’efficacité : les nouvelles positions seront vite répertoriées dans des avertisseurs de radar dissimulés (systèmes d’aide à la conduite avec un puissant caractère communautaire ou même des GPS avertissant les points d’intérêt). Voir plus haut pour plus des détails.


A1.5 : Rajouter des boîtes radar vides potentiellement raccordables à l’infrastructure.

Le système de boîtes vides est utilisé dans d’autres pays européens et il est prouvé comme étant très efficace.

La boite radar une fois présente, fait son effet. Flashé ou pas, la position est connue et le doute existe. Le Pays-Bas déplaçait de temps en temps ses radars et il était dit que sur l’ensemble de boîtes radars présentes juste un tiers est actif (boite non-vide). Les radars sont permutés toutes les deux semaines pour dissuader la vitesse.

 

Le but : dissuader l'excès de vitesse.

Efficacité estimée (note sur 10) : 8/10

Coût de mise en service (note sur 10) : 3/10 (moins cher que le rajout des nouveaux radars car les boîtes sont vides)


A1.6 : Renforcer la sanction en cas de grand excès de vitesse.

La proposition faite par le CISR du 11 mai 2011 est de considérer délit dès le premier dépassement de plus de 50km/h et punir de 3750€ d’amende plus trois mois d’emprisonnement.

Ce durcissement reste néanmoins inférieur à ce qui est pratiqué au Pays-Bas : pour dépassement de la limite de vitesse de plus de 40km/h le véhicule est confisqué par l’Etat hollandais (en dehors de l’amende à payer). La voiture est ensuite valorisée au bénéfice de l’Etat. Ceci rajoute une nouvelle connotation : le risque de perdre sa voiture, autrement dit de se faire déposséder de sa voiture par l’Etat. L’Etat Français reste bien plus calme par rapport à ce sujet…

 

Le but : dissuasif pour ceux qui tentent les grands excès de vitesse.

Efficacité estimée (note sur 10) : 8/10

Coût de mise en service (note sur 10) : 2/10


Remerciements à Florian, tropviteboum, Moi, Mike et "plus de sécurité" pour leurs participations !


Copyright © SuperAuto.fr - Tous droits réservés

Commentaires (8)
8 Vendredi, 24 Juin 2011 11:05
tropviteboum
Je ne suis pas d'accord qu'en laissant les panneaux et les avertisseurs va aider à une meilleure sécurité routière! Il serait pareil presque sans radars du tout! Y a-t-il une différence?
7 Mardi, 21 Juin 2011 06:11
webmaster SuperAuto.fr
Bonjour et merci d'avoir contribuer avec toute les idées que vous avez présenté.
Justement, SuperAuto.fr commence le volet de propositions concernant l'alcool (que vous avez mentionné). Si vous êtes intéressé à participer en détaillant vos idées veuillez me contacter par e-mail à l'adresse: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Je vous remercie pour votre participation.
webmaster
.
6 Lundi, 20 Juin 2011 09:30
philippe
tant qu'il y aura des gens pour croire que ces mesures sont là pour la sécurité...

alcool une des 1ere cause de mortalité sur nos route : rien est fait pourquoi ne pas mettre le taux à zero ? (30% de la mortalité sur nos routes dont + de 10% avec un taux légal) sans parler des problèmes de santé autour de l'alcool... perso entre 30000 et 50000 kms (dont 30% à moto) par an depuis 18 ans 2 contrôles alcoolémie (1 en 1993 et 1 en 2004)...

téléphones une des causes grandissante des accidents : rien est fait toujours autorisé avec kit main libre... on peut ajouter une liste d'action tolérée : maquillage, lecture, discutions, exploration de boite à gants, repas,...

vitesse aucune étude qui montre que le nombre de tués a baissé avec la mise en place des radars (la courbe descendante reste la même avant/après leur mise en place) et pourtant suite à une étude qui montre qu'ils flashent 20% de moins par rapport à 2010 la décision est prise de retirer les panneaux préventifs et d'ajouter des radars...

Et surtout, ils osent affirmer que l’argent ainsi récolté est redistribué pour financer la sécurité routière. Or, dans la réalité, cet argent sert surtout à réinstaller d’autres radars, ou à financer des aménagements routiers, via l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France (AFITF). Pour rappel, cette structure a été pointée du doigt par la Cour des Comptes comme étant "un organisme transparent sans réelle valeur ajoutée" et dont elle a recommandé la suppression. Bref, un "machin" qui sert à recaser les copains et dont l’utilité est plus que discutable. Surtout, ces financements pour réaliser des aménagements routiers sont venus en remplacement de ceux financés habituellement par les impôts. Autrement dit, les radars sont bien un impôt déguisé.

en grande bretagne où les radars sont bien plus nombreux que chez nous depuis des années après une étude : la décision a été prise d' en retirer un bon nombre

alors plutôt que faire des propositions bidons pour pas dire débiles contre les excès de vitesse il serait plus logique de faire respecter le code de la route (dont la vitesse fait partie sans se focaliser uniquement sur elle qui n'est pas l'unique mal de la route certes elle rapporte...), abus de priorité, absence de clignotant, changement de files intempestifs, franchissement de lignes blanches, conduites agressives, distances de sécurité, alcool,...

il serait de bon ton également de contrôler périodiquement les capacités à conduire des conducteurs, principalement la vue car si le conducteur qui ne voit pas bien sort devant vous d'un chemin et que vous avez le malheur de rouler 5km/h au dessus de la limitation (même si 20 en dessous le résultat aurait été le même)avec des extrémistes (avec tout ce que ce terme entraine)anti vitesse comme vous et bien c'est vous le meurtrier fou de vitesse qui avait provoqué l'accident...
5 Dimanche, 19 Juin 2011 18:27
Mecano
Il me semble que la proposition SuperAuto.fr vous suit dans votre logique car l'efficacité estimée des différentes mesures contre la vitesse est réduite sur l'autoroute mais importante en agglomération et route. Donc vous étiez flashé à 140km/h (peut-être vitesse retenue) cela voudrait dire vitesse réelle 154km/h et votre compteur était à 160km/h. A priori on est tous d'accord que ce n'est pas l'autoroute qui provoque le plus de morts de la route...
4 Samedi, 18 Juin 2011 20:10
Nico820i
Bonjour,

Savez-vous que, dans la plupart des accidents (légers ou graves), la vitesse reste un facteur AGGRAVANT et non un facteur DÉCLENCHANT de l'accident ?

Car, si on part du point de vue VITESSE = ACCIDENT, ne devrions-nous pas alors limiter la vitesse à 20km/h partout, ainsi nous serions sûrs de ne plus avoir d'accidents ?

Quid des "petites" infractions quotidiennes, telles que l'oubli systématique du clignotant, le dépassement sans regarder les angles morts, la lecture du journal en roulant (si, si...), la rédaction d'un SMS, l'arrêt brutal au milieu de la route parce qu'on ne sait pas où on va, le squattage de la voie de gauche sur autoroute, etc... ? Ces infractions, qui pourrissent véritablement la circulation et la fluidité du trafic, sont réalisées par tous ces conducteurs qui respectent scrupuleusement la vitesse, mais qui sont incapables de respecter le reste du code de la route. Ces personnes ne sont que rarement inquiétées, tant la répression aveugle est exercée sur la seule diabolique vitesse, cause de tous les maux. En 10 ans de permis, j'ai soufflé une seule fois dans le ballon. En 10 ans de permis, j'ai été flashé 8 fois, mais contrôlé plusieurs centaines de fois (forcément, 400.000km en 10 ans, on est plus contrôlé que d'autres).

Dites-moi, chers exorcistes de la violence routière, estimez-vous normal d'être flashé à 140km/h sur autoroute, alors que le mec que je viens de doubler, qui roulait à 80km/h en zigzaguant dangereusement au point de faire du flipper sur les deux extrémités de la route, roule avec plus d'alcool que de sang, et ne sera pas inquiété ? Estimez-vous normal que, roulant à 130km/h et anticipant le dépassement d'un poids-lourd (donc étant sur voie de gauche avec mon clignotant), le véhicule suivant le poids-lourd se mette à déboiter sous mon nez, sans clignotant, m'offrant un différentiel de vitesse de plus de 30km/h ?

Chers défenseurs d'une route plus sûre, savez-vous qu'en Allemagne, les Autobahn sont en vitesse illimitée ? Que les vitesses n'y sont limitées que si les conditions de circulation l'imposent ? Savez-vous que là bas, il ne leur viendrait pas à l'idée de limiter une autoroute 2x4 voies à 70km/h ? Et pourtant, outre-Rhin, le nombre de morts est largement inférieur à la France...

Chers pourfendeurs de la vitesse, interrogez-vous sur TOUS les maux de la route...

Merci de m'avoir lu.
3 Jeudi, 16 Juin 2011 12:54
Régis
L’idée de Jojo est très intéressante. Ma première réaction a été de dire : pourquoi ? c’est la même loi pour tout le monde et il doit y avoir la même punition en cas de non respect.
Par contre oui, Jojo, tu as raison : pour ressentir « la punition » de la même manière, il faut s’adapter au « publique » (et dans ce cas, aux revenus de chacun). Sinon, les riches vont avoir la tendance à voir ces amendes comme des « coûts inévitables» de transport.
Donc, s’il n’y a pas d’autres moyens pour les dissuader ( amende adaptée à leurs budgets, suppression des points etc.), on risque de se retrouver avec beaucoup de gens qui ne vont pas respecter les limitations de vitesse (et les autres règles de circulation).
2 Dimanche, 12 Juin 2011 11:01
jojo
Le seuil minimum peut rester comme aujourd'hui (pour les plus démunis) et indexé par rapport au revenu.
Exemple: radar d'un dépassement de moins de 20km/h pour une limitation de 50km/h coûterait 90€ pour les plus démunis et par la suite définir une mesure pour les différents revenus annuels.
En effet 90€ de moins dans le revenu mensuel d'un SMICard n'est pas la même chose que 90€ de moins pour un revenu de 30000€ / an.
De cette façon la peine est également perçue pour les deux car les deux peuvent tuer de la même façon quelqu'un par leur excès de vitesse.
1 Samedi, 11 Juin 2011 22:32
tropviteboum
L'idée est très bonne.
Il serait intéressant de voir le résultat d'un radar pédagogique associé à un vrai radar: en gros l'écran dit bien que la vitesse est supérieure et si pas de correction alors flash. Pensez-vous que tout le monde sera correct?

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Sujet:
Commentaire: